Skip links

Qu’est-ce qu’une Marketplace et comment en créer une ?

La crise du Covid 19 n’a fait que renforcer ce que l’on savait déjà, il est maintenant indéniable que les achats et la vente en ligne sont rentrés dans les moeurs. Il n’y a qu’à voir la valeur boursière des géants du web qui grimpe en flèche depuis le début de la crise pour s’en rendre compte; Amazon, eBay, AliExpress et Walmart, etc … Il est difficile de se rappeler du monde dans lequel nous vivions avant que ces géants de la vente en ligne ne permettent d’expédier n’importe quel article directement à notre porte ! La dénommé « marketplace » a fait son chemin.

“La marketplace d’Amazon est si large qu’il se classerait au 50e rang des économies mondiales s’il s’agissait d’un pays.”

Marketplace Pulse

Le fait que, à l’échelle mondiale, plus de 50 % des ventes du commerce électronique ont été réalisées par l’intermédiaire de marketplaces en 2019 est révélateur. Ce chiffre devrait augmenter considérablement au cours des cinq prochaines années, car de plus en plus d’entreprises et de particuliers voient les marketplaces comme étant un moyens de promotions des ventes en ligne. 

En voyant ces chiffres, une idée vous monte à la tête. Vous souhaitez créer une marketplace sur le marché de niche de la mayonnaise maison, un secteur avec un gros potentiel de croissance selon vous. Mais avant ça mettons nous rapidement du côté vendeur pour comprendre comment une marketplace fonctionne. C’est vous qui pour l’instant vendez votre mayonnaise maison. Petit tour d’horizon !

Un call to action sur un site de e-commerce

Que faut-il savoir sur les marketplaces ?

En termes simples, une marketplace est un site web où les produits proposés proviennent de plusieurs vendeurs. La variété de l’assortiment offert par une marketplace est exactement ce qui attire les clients, tout comme le fait un centre commercial dans la vraie vie (et pas dans le monde parallèle du e-commerce).

Il existe quatre grands types de marketplaces :

  • Les “Vertical marketplaces” proposent des produits du même type provenant de différents vendeurs.
  • Les “horizontal marketplaces” proposent des produits différents qui présentent des caractéristiques similaires.
  • Les “global marketplaces” n’ont pas de limites et vendent toutes sortes de produits provenant de différents fournisseurs. 
  • Les “hybrid marketplaces” proposent leurs propres produits ainsi que des produits d’autres entreprises tout en offrant une plate-forme permettant aux participants de réaliser des transactions.
Un choix important à faire !

L’installation de votre boutique sur la plupart des marketplaces est d’une simplicité désarmante. D’autant plus que certaines vous permettent même de vous inscrire avec votre compte Facebook.

Qu’en est-il du processus de vente sur une place de marché ?

Trois parties sont impliquées : le vendeur, le client et l’administrateur de la marketplace.

Prenons le cas du site de la Fnac.com : 

Fnac s’occupe de la maintenance du site web, investit du temps et de l’argent pour attirer des clients potentiels et propose en particulier un processus d’achat et de paiement sécurisé. Toutefois, une fois la vente finalisée, les produits ne sont pas expédiés par la Fnac. Les articles sont stockés et envoyés par le vendeur (vous allez avoir besoin d’un gros frigidaire pour vos mayonnaises). Comment les places de marché gagnent-elles de l’argent ? Comme vous l’avez sans doute deviné, elles facturent une commission pour chaque transaction. Une cotisation fixe ou proposent une combinaison des deux (malin les loustics). 

Vnconline

La différence avec un site de e-commerce qui ne propose pas de marketplace ? Elle est très simple, un site de e-commerce qui ne propose pas de marketplace ne vend donc que ses propres produits, Apple vend des iPhone ou des iPad, pas de téléphone Samsung (qui l’eut crû).

Maintenant que nous avons expliqué le fonctionnement des marketplaces et des sites de e-commerce, il est temps d’examiner comment ces deux solutions répondent aux principales préoccupations des vendeurs. Voici un petit tableau pour résumer leur méthode de fonctionnement :

Les marketplaces sont un excellent point de départ pour les débutants en e-commerce. Elles vous permettent de réduire les coûts, les risques et le temps nécessaires à la création d’un “web store”. Vous savez donc maintenant ce qu’est une marketplace, il ne manque plus qu’a vous inscrire sur l’une d’elle ou alors…

Passons aux choses sérieuses voulez-vous. C’est bien joli de vendre votre mayonnaise sur une marketplace destinée aux produits fait maison mais ce que vous voulez vous, c’est de vendre la mayo des créateurs du monde entier sur votre marketplace, la vôtre. Il est l’heure de réserver le nom de domaine MayoMaison.com.

Dois-je lancer ma propre marketplace ?

La plus grande différence avec un site d’e-commerce classique dira-t-on, c’est que l’admin d’une marketplace n’a pas à gérer les stocks ni la logistique. Il joue seulement le rôle d’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur (ici un vendeur de mayonnaise). Il gagne son pain en prenant une commission lors de chaque vente.

La marketplace de Carrefour pour ma mayo ?

Maintenant, comment en crée une sur-mesure pour les créateurs de mayonnaise ? Ça tombe bien chez JoliPixel, on en a réalisé quelques-unes et on vous explique comment ça marche !

BeeShary, une marketplace sur laquelle JoliPixel a travaillé !

Comment créer une marketplace sur-mesure ?

En mettant de côté la mise en place du business plan, il nous reste la partie technique qui nous intéresse ici.

Une des méthodes les plus populaires et accessibles pour la création d’un site e-commerce sont les CMS et/ou les plateformes de commerce électronique. Elles permettent pour la plupart de créer une boutique en ligne et par extension de majestueuse marketplace. La plupart des CMS/PCE nécessitent l’ajout de modules/Plugins (des extensions) pour être capable de faire fonctionner des marketplaces et ajouter les fonctions que l’on souhaitent intégrer à notre site de e-commerce. Évidemment ces extensions sont payantes et plus on ajoute de fonctionnalité plus le prix grimpe.

Chez JoliPixel, on utilise principalement Magento, Prestashop et WordPress avec Woocommerce. Une petite présentation s’impose ! Mais avant ça, il est important de préciser que, nativement, ces 3 solutions ne proposent pas de fonctionnalité marketplace.

Magento

Magento est une plateforme de commerce électronique très populaire avec des fonctionnalités et des add-ons étonnants (dans le bon sens du terme).

Le plugin marketplace le plus connu est MultiVendor Marketplace, MultiVendor peut vous aider à créer un site de commerce électronique multi-fournisseurs efficaces. Permettant aux vendeurs de s’inscrire sur votre site Web et une fois la demande du vendeur approuvée, peut y ajouter ses produits.

ce plugin offre un tableau de bord complet à vos vendeurs. Ce tableau de bord contient toutes les options nécessaires pour qu’un vendeur puisse gérer ses produits, consulter les avis des clients, consulter les listes de souhaits, s’abonner à la newsletter, etc. Il comprend également une page de profil permettant à chaque vendeur d’afficher ses informations. Cette page de profil affiche également les avis et évaluations des clients publiquement.

Il est aussi possible d’étendre encore plus les fonctionnalités de ce plugin avec des sous-plugins comme par exemple Split Order Marketplace, pour permettre aux clients d’acheter des produits de différents vendeurs lors d’un même processus d’achat.

Tous les feux sont au vert !

Magento fournit un système de commission flexible. Il vous permet de facturer différentes commissions à chaque vendeur en fonction de leurs produits. Vous pouvez également définir la structure des commissions de tous les vendeurs pour qu’elle soit la même.

Prestashop

PrestaShop est une plateforme de commerce électronique open source. Cela signifie que vous pouvez la télécharger et la modifier comme vous le souhaitez. Avec environ 270 000 boutiques en ligne gérées par PrestaShop, elle est une si ce n’est la plateforme de e-commerce la plus utilisée en France.

Vous pouvez facilement créer une boutique en ligne, personnaliser votre boutique, gérer vos produits, suivre vos statistiques, etc. Prestashop dispose de nombreux plugins d’extension, on fera un exemple des fonctionnalités possibles avec le plugin Advanced MultiVendor Marketplace.

Il permet à plusieurs vendeurs d’ajouter, de gérer et de vendre leurs produits sur votre site. Gagnez un pourcentage fixe de commission sur chaque vente de produit. Un tableau séparé est mis à la disposition des vendeurs à partir duquel ils peuvent gérer efficacement leur profil, leurs produits, leurs commandes, leurs transactions.

De la même manière que Prestashop, on peut ajouter des sous plugins. Avec Marketplace Booking and Reservation System, vous pouvez par exemple créer une marketplace autour des instituts de beauté avec réservation de créneaux.

WordPress avec WooCommerce

WordPress est à l’origine un simple moteur de blog, mais WooCommerce a changé ça. D’ailleurs Woocommerce a été racheté par l’éditeur de WordPress afin de faire du CMS une vraie référence des plateformes e-commerce. WooCommerce offre une intégration complète avec votre site web. Il constitue un excellent moyen de vendre en ligne, surtout si vous avez déjà un site WordPress.

WooCommerce pour préciser, est une plateforme de commerce électronique open source, basée sur WordPress. Elle vous permet de vendre des produits physiques et numériques, et est modulaire et entièrement personnalisable. Vous avez également un contrôle total sur l’apparence et les fonctionnalités de votre boutique en ligne. Cela comprend des milliers d’extensions pour tout, des paiements et de l’expédition au marketing et à la comptabilité.

Pour une marketplace sur un site WordPress, il existe aussi un plugin édité par Webkul, MultiVendor Marketplace for WooCommerce, mais on préconise plutôt celui-ci WC Vendors, car si on veut utiliser la solution de paiement Mangopay (la plus utilisée en France) il faut passer par WC Vendors.

Voilà, c’est tout pour les marketplaces. On a seulement effleuré le sujet. Par conséquent si vous avez des questions JoliPixel sera ravi d’y répondre, n’hésitez pas à nous contacter ! En attendant pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet, c’est par ici : Ai-je vraiment besoin d’un site internet ?

Leave a comment

Name*

Website

Comment