Skip links

Comment choisir son hébergement site web ?

Pour les développeurs, les blogueurs, les propriétaires de petites entreprises et autres, savoir comment choisir son hébergement site web peut s’avérer être un vrai parcours du combattant. C’est une question importante : À quel hébergeur dois-je faire confiance  ?

Si tout est fait dans les règles de l’art, vous pouvez vivre tranquillement, l’esprit serein, avec un hôte fiable et performant qui est toujours disponible par téléphone, chat ou e-mail pour répondre à vos questions brûlantes de fin de soirée. Cependant, se précipiter dans l’hébergement sans faire des recherches préalables peut conduire à se sentir piégé ou extorqué. Le choix d’un mauvais hébergeur se termine souvent par des maux de tête et une rupture coûteuse et désordonnée. Finalement, vous vous retrouvez seul, avec tous les fichiers que vous aviez l’habitude de partager.

comment choisir son serveur site web

Mais alors comment choisir le bon partenaire ? JoliPixel vous donne ses bons conseils !

Connaître vos besoins en matière d’hébergement site web

On ne peut jamais trouver le bon hébergeur sans savoir ce dont on a besoin. Avant d’aller plus loin, mettez donc tout de côté et réfléchissez à ce dont vous avez vraiment besoin.

  • Quel type de site web construisez-vous ?
  • Souhaitez-vous quelque chose de commun (un blog WordPress, peut-être) ?
  • Avez-vous besoin d’applications Windows ?
  • Avez-vous besoin d’un support pour un script spécifique (par exemple, PHP) ?
  • Votre site web a-t-il besoin d’un logiciel spécial ?
  • Quel est le volume de votre trafic web ?
  • Ce sont là quelques-unes des questions fondamentales auxquelles vous devez répondre vous-même.
comment choisir son hébergeur site web

Imaginez ce que vous voulez que votre site web soit maintenant, puis développez cette idée jusqu’à ce que vous ayez environ 12 mois d’avance. Ne vous contentez pas de considérer ce que vous voulez, mais aussi ce dont vous aurez besoin.

Cela se résume en fin de compte à un fait très simple. De combien de ressources votre site web aura-t-il besoin ? Si vous gérez un blog personnel ou un site web de petite ou moyenne taille, il est peu probable que vous ayez besoin des capacités supplémentaires d’un hébergeur VPS.

Si vous disposez d’un gros serveur d’entreprise ou si vous exercez de nombreuses activités de commerce électronique, un VPS ou un serveur dédié peut être nécessaire pour gérer un volume de trafic plus important et pour assurer une fiabilité accrue.

En fin de compte, chaque choix a son propre niveau de coût et ses propres caractéristiques, même parmi les deux catégories d’hébergement site web que j’ai décrites ici. Il convient de prêter attention aux détails et de les faire correspondre aux exigences de votre site web.

choisir son hébergement site web

Fiabilité du serveur

Rien n’est plus important que d’avoir un hébergeur web fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, après tout, vos visiteurs peuvent venir sur votre site depuis des fuseaux horaires du monde entier. 

Vous avez besoin d’un hébergeur stable, tant en termes de serveurs que de connexions réseau. 99,95 % comme score de performance est considéré comme une norme de nos jours, même pour les comptes d’hébergement partagés ; tout ce qui est inférieur à 99 % est plutôt douteux. Les comptes Premium ont souvent un taux de disponibilité de 99,99 % ou plus. Il existe plusieurs façons d’obtenir des informations sur le temps de fonctionnement d’un hébergement web

Vous pouvez d’abord lire les reviews des clients. Sinon, vous pouvez simplement suivre votre hébergeur grâce à des outils de surveillance de serveurs, beaucoup de ces outils sont disponibles soit gratuitement, soit offrent une période d’essai. Ils sont efficaces et très faciles à utiliser.

Assistance technique 

Pour la plupart des gens, c’est le plus important. Lorsque mon site, pour une raison inconnue, tombe en panne, puis-je appeler et avoir une personne au bout de la ligne ? Et, plus que cela, peut-elle trouver ce qui ne va pas et le réparer, ou au moins me dire ce que je dois faire pour remettre mon site en ligne ?

choisir son hébergement site web

Avant de faire appel à un hébergeur, renseignez-vous sur sa réputation en matière d’assistance à la clientèle. Voyez quels sont les différents moyens de les contacter lorsque vous avez besoin d’aide : courrier électronique, téléphone gratuit, chat, etc. Le personnel est-il disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ? Externalisent-ils l’assistance ?

Si vous êtes totalement novice

Pour les débutants, la règle simple est de commencer petit avec un compte d’hébergement site web partagé.

Un compte d’hébergement mutualisé est bon marché, facile à entretenir et suffisant pour la plupart des nouveaux sites. Il vous permet également de vous concentrer sur la construction de votre site sans avoir à vous soucier des autres tâches liées au serveur, comme la maintenance de la base de données et la sécurité du serveur.

serveur site web

De plus, comme les plans d’hébergement site web sont évolutifs de nos jours, il est préférable de commencer doucement et de progresser au fur et à mesure que le trafic de votre site augmente. Cela sera plus rentable et permettra à vos compétences en matière de gestion de s’adapter naturellement au trafic de votre site web.

Pour les autres 

Si vous vous attendez à ce que votre site web se développe très rapidement, envisagez de choisir un serveur privé virtuel (VPS) ou un serveur dédié pour une plus grande puissance de traitement, une capacité de mémoire, un stockage sur disque et peut-être même des fonctions de sécurité améliorées.

Qui choisir pour son hébergeur site web?

Pour nos recommandations :

On peut aussi vous proposer des hébergeurs avec des tarifs un peu plus compétitifs, mais qui de par leurs énormes quantités de domaines gérés risque de mettre plus de temps à vous répondre : GoDaddy, 1&1, Bluehost.

hébergement site web

Différence entre hébergement et infogérance

Il y a une nuance importante à connaitre pour être un fin connaisseur du monde de l’hébergement. On parle bien sûr de l’infogérance. Prenons l’exemple de JoliPixel pour illustrer mon propos. JoliPixel est hébergé sur http://oadsys.net/. Vous me dites, d’accord, c’est un hébergeur site web classique. Eh bien pas exactement.

Oadsys ne possède pas leurs serveurs. Il les loue à OVH (un des hébergeurs les plus connus si vous avez suivi) puis les distribues. La différence ? Il assure ce qu’on appelle l’infogérance : backup, s’assurer qu’il y ait des dispositifs anti piratages, éviter les plantages, s’assurer que la performance et le trafic soient ok et ainsi de suite. OVH et les autres hébergeurs ne proposent pas toujours ces services et au niveau de la réactivité, c’est souvent à l’avantage des plateformes d’infogérance. Pratique quand le site d’un client plante.

C’est une alternative crédible à l’hébergement site web.

Les PaaS

Quésako ? Pour finir une brève explication sur les PaaS.

Le Platform-as-a-service (PaaS) est un type d’offre de cloud computing dans lequel un fournisseur de services fournit une plateforme à ses clients, leur permettant de développer, d’exécuter et de gérer des applications commerciales sans avoir besoin de construire et de maintenir l’infrastructure qu’exigent généralement ces processus de développement de logiciels.

PaaS

On sort du cadre de l’hébergement pur et dur, mais au moins le sujet est complet. C’est d’ailleurs l’occasion de vous parler de Clever Cloud, une start-up nantaise qui met à disposition un outil qui permet de facilement gérer le déploiement des app. C’est le même principe que l’infogérance. Ils louent des serveurs sur Amazon ou autre et vous avez seulement besoin de faire ce que vous savez faire : Développer !

C’est une start-up de la région qui fait un super travail donc si jamais vous êtes développeur, allez faire un tour sur leur site ça pourrait vous être utile.

Bonus : Comment choisir son nom de domaine ?

  • Étape 1 : Choisissez un ou plusieurs mots-clés qui représentent votre site
  • La seconde : Utilisez un générateur de noms de domaine pour parcourir vos options (Domain Wheel)
  • La troisième : Sélectionner le meilleur nom de domaine sur la base de quelques critères simples (Concis et clair, Créatif et mémorable, Facile à lire et à prononcer)
  • La quatrième : Enfin, il est également important d’examiner attentivement le  Top-Level Domain (TLD) de votre nom de domaine.En termes simples, il s’agit de la partie située à la fin – .com, .org, .net, etc. On vous conseille évidemment de choisir .com ou .fr
  • Étape 5 : Enregistrez votre nouveau nom de domaine

Voilà, vous arrivez à la fin de l’article. Il y a beaucoup de points que l’on n’a pas abordés, mais au moins vous avez les fondamentaux. Mais avant de réserver votre nom de domaine, on vous invite quand même à faire un tour sur cet article : Ai-je vraiment besoins d’un site Internet ?

Leave a comment

Name*

Website

Comment