Skip links

CMS Headless : l’avenir de la gestion de contenu ?

CMS, CMS headless, site statique… Les possibilités se multiplient, et on ne sait plus quoi choisir pour son site web. Qu’est-ce qu’un CMS headless ? Qu’ont-t-ils de plus que les CMS classiques ? L’arrivée du CMS Headless Contentful fait beaucoup de bruit. Va-t-il éradiquer les CMS traditionnels du web ? Nous nous penchons sur la question.

Qu’est-ce qu’un CMS Headless ?

Les CMS Headless on fait leur apparition après les CMS traditionnels, leur but étant de se distinguer de ces derniers. Au passage, nous vous invitons à lire cet article si vous souhaitez en savoir plus au sujet des CMS traditionnels. La différence avec les CMS traditionnels et les CMS headless réside dans le nom : “head” fait référence au front-office. Un CMS headless est un système de gestion de contenu composé uniquement d’un back office de gestion de contenu et d’une API. 

Une API (Application Programming Interface ou interface de programmation applicative) désigne une façade sur laquelle peuvent programmer les développeurs, sans avoir besoin de connaître en détail la logique interne du logiciel. En effet, une API peut échanger de l’information dans tout type de format, et indépendamment du langage de programmation. Cela laisse à chacun la possibilité d’utiliser le langage qu’il souhaite, comme JSON ou XML. Un CMS headless fait appel à ces API pour rendre le contenu dans la base de code. Cela évite toute contrainte directe entre le code et le contenu. 

Contrairement aux CMS traditionnels, un CMS headless a donc dissocié son front-office et son back-office. Il assure le stockage du contenu (back-office), et de façon distincte, sa livraison avec une API. Réduisant considérablement les contraintes, cela apporte davantage de flexibilité. On peut alors multiplier sans difficulté les formats d’écrans ou de diffusion, ou introduire des fonctionnalités IoT par exemple. 

Exemple de plateforme IoT
Exemple de plateforme IoT

Quels sont les avantages de l’approche Headless ?

Nous avons déjà commencé à évoquer certains avantages des CMS headless. En réalité, ils sont assez nombreux :

  • Plus de liberté : un développeur travaillant sur un CMS classique doit se plier à des certaines contraintes, aux templates existants, etc. Ça peut en frustrer certains. L’utilisation d’un CMS headless laisse la liberté de créer l’infrastructure de notre choix. Et ainsi, la mieux adaptée à notre besoin.
  • Maintenabilité : On peut utiliser le langage de programmation de notre choix. Cela facilite les interventions de maintenance : pas besoin de se plier à un langage en particulier !
  • Supports illimités : Comme on l’a évoqué précédemment, les API permettent de s’adapter à tous les formats de diffusion. On entend par là les tablettes, smartphones, ordinateurs. Mais ils s’adaptent surtout parfaitement aux supports innovants, comme les objets connectés ou les casques de réalité virtuelle.
  • Efficacité : les développeurs front-end et back-end travaillent de manière totalement dissociée : chacun peut faire son travail sans se soucier de l’autre. Cela nécessite un peu d’investissement dans les CMS classiques. Les développeurs back-end peuvent donc réaliser efficacement leur part du travail.  
  • Meilleure expérience utilisateur : La diffusion, dépendant des API, est ainsi totalement optimisée pour le support concerné. L’UX n’en sera que meilleure !
  • Plus sécurisé : tout votre contenu est stocké dans un espace inaccessible depuis la base de données du CMS. De plus, utiliser un CMS traditionnel nécessite de veiller en permanence à la sécurité des données. Notamment à chaque nouvelle mise à jour. 

Est-il préférable d’utiliser un CMS Headless plutôt qu’un CMS traditionnel ?

Comme d’habitude, tout dépend de votre besoin ! Si nous avons évoqué les avantages des CMS headless, il faut faut néanmoins avoir en tête quelques petites choses : 

  • Un CMS headless peut certes être très puissant de part sa liberté d’exécution. Mais il requiert toutefois un minimum de compétences dans le milieu. Au contraire, même un novice en développement web peut utiliser les CMS traditionnels.
  • Même s’ils peuvent travailler dans celui de leur choix, les développeurs ont plutôt intérêt à connaître plusieurs langages de programmation.
  • Du code, du code, du code : un CMS headless s’appuie sur beaucoup de lignes de code, dans lesquelles les erreurs peuvent facilement se glisser. Par conséquent, il est nécessaire d’être très précautionneux, minutieux, et plein d’autres mots en « eux ».
environnement de développement Healdess

On va préférer utiliser un CMS traditionnel dans le cas de projets plutôt simples. Ce sera le cas si votre projet n’est pas destiné à accueillir des modules extra-personnalisés, ou à être diffusé sur des plateformes de la nouvelle génération. Si un CMS traditionnel semble mieux correspondre à votre besoin, n’hésitez pas à lire notre article sur le sujet : Quel CMS choisir pour son site. Si vous hésitez entre un CMS classique et un CMS headless, nous vous conseillons cet article en anglais de Medium, qui traite la question en profondeur. Nous allons nous pencher sur Contentful, un CMS Headless qui a le vent en poupe.

Contentful, leader des CMS headless

Contentful est un CMS Headless Berlinois qui existe depuis 2013. Il compte aujourd’hui pas moins de 350 salariés. La création de Contentful est née d’un réel besoin de liberté et de cohérence des développeurs dans leur travail. Comme la plupart des CMS headless, il a une approche API first. Cela signifie que toutes les fonctionnalités sont disponibles via des APIs. Ça permet de s’intégrer facilement à divers système (principe du CMS headless me direz-vous). Contentful s’adresse à toute personne souhaitant diffuser son contenu de manière unique et parfaitement adapté à son besoin, quelque soit la plateforme. Selon ses propres mots :

“We believe that one CMS shouldn’t attempt to please everyone. Whereas most CMS try to be omni-purpose and cover as much use cases as possible, Contentful focuses on several specific applications to truly excel in its realm.”

Contenful

Donc même s’il se prend plutôt facilement en main pour un adepte du milieu, Contenful le dit lui-même, il ne s’adresse pas à tout le monde ! Sa complexité évolue proportionnellement au niveau d’exigence de l’utilisateur et à son expérience en développement. Bien que ce CMS headless s’adresse en théorie à tous, il faut prévoir un certain investissement, dont les petites structures peuvent parfois se passer :

  • La version « for developpers (39$/mois), s’adresse aux développeurs ou à une petite entreprise qui n’a qu’un seul site web ou une application one-page. Elle comporte un seul rôle, 24 types de contenu et 5000 requêtes.
  • La version « for businesses» (879 $/mois), contient 4 rôles, 48 types de contenus et 50000 requêtes.
  • La version «for entreprises» est sur-mesure et n’a donc pas de prix fixe. Pour en profiter, il faudra s’entretenir directement avec l’équipe support de Contentful.

Chaque offre compte au départ 10 utilisateurs, chaque nouvel utilisateur coûtant 15$ par mois. Une période d’essai gratuite est disponible quelle que soit la version ! 

Un CMS headless représente une nouvelle façon de travailler. En effet, le front-end et le back-end sont dissociés, à la différence des CMS actuels, comme nous l’avons évoqué précédemment. Forcément, si vous optez pour un CMS headless alors que vous utilisiez auparavant un CMS traditionnel, il vous faudra un temps d’adaptation. Cela fait partie de l’investissement que vous devrez procurer à votre projet. Et quand on voit les résultats, ça peut valoir le coup ! 

Le milieu du web et du numérique innove et progresse à vitesse grand V. L’IoT et l’intelligence artificielle prennent de plus en plus de place. Cela nous laisse penser que Contentful et les autres CMS Headless risquent de prendre le monopole sur le long terme. WordPress et Drupal ont réagissent déjà en mettant au point du découplage, mais cela suffira-t-il à rester dans la course ?

CMS qui espéraient très fort devenir healdess
WordPress et Drupal tentant une transformation en Contentful

Leave a comment

Name*

Website

Comment